loader image

Le mot du Directeur

« Être ostéopathe : un engagement réel »

L’exercice de l’ostéopathie est reconnu et autorisé depuis 2002. La loi n°2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, indique dans son article 75 que « l’usage professionnel du titre d’ostéopathe (…) est réservé aux personnes titulaires d’un diplôme sanctionnant une formation spécifique à l’ostéopathie (…) délivrée par un établissement de formation agréé par le ministre chargé de la santé dans des conditions fixées par décret ».

Depuis 2002, il est donc nécessaire de posséder le titre d’ostéopathe D.O (Diplômé d’ostéopathie) pour exercer l’ostéopathie.

Les actes autorisés

Une première définition de la pratique ostéopathique est donnée en 2007, dans le cadre du décret n° 2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d’exercice de l’ostéopathie.

Une deuxième définition actualise la première en 2014 (dans le cadre du décret n°2014-1505 du 12 décembre 2014) : « L’ostéopathe, dans une approche systémique, après diagnostic ostéopathique, effectue des mobilisations et des manipulations pour la prise en charge des dysfonctions ostéopathiques du corps humain.

Ces manipulations et mobilisations ont pour but de prévenir ou de remédier aux dysfonctions en vue de maintenir ou d’améliorer l’état de santé des personnes, à l’exclusion des pathologies organiques qui nécessitent une intervention thérapeutique, médicale, chirurgicale, médicamenteuse ou par agent physique. ».

Une formation réglementée depuis 2014

En 2014, ce même décret fixe le contenu de la formation (à travers un référentiel formation) pour les étudiants post-bac et professionnels de santé et la durée d’études à 5 ans (alors qu’auparavant, les écoles délivraient un diplôme en 3 ou 5 ans) :

  • 4860 heures de formation pour les bacheliers, dont 1500 heures de formation pratique clinique incluant 150 consultations complètes et validées ;
  • 1900 heures de formation pour les masseurs-kinésithérapeutes et sages-femmes ;
  • 2300 heures de formation pour les pédicures-podologues et les infirmiers ;
  • 800 heures de formation pour les médecins.

Les écoles d’ostéopathie doivent, depuis 2014 également, être agréées par le Ministère des Affaires sociales, de la santé et des droits des Femmes.

Être Ostéopathe : un engagement réel

 

L’ostéopathie, médecine humaniste d’aujourd’hui et de demain, est en marche.

Elle présente indéniablement beaucoup de qualités pour répondre aux besoins d’une population qui s’éveille à la notion d’état de santé et qui sollicite de plus en plus l’intérêt des démarches associant le préventif au curatif. Elle est aussi une des premières à répondre efficacement au maux des temps modernes et vient alors en parfait complément de la médecine classique.

L’ostéopathie de qualité que nous revendiquons exige, pour être pratiquée, une formation de haut niveau. Au carrefour des sciences humaines et médicales, elle associe un savoir-faire manuel très élaboré à un esprit tout à la fois scientifique et intuitif, dont le moteur est une réelle empathie pour l’être humain.

Cette exigence répond aux questions que doit se poser un étudiant avant de choisir une formation : quelle sera ma pratique, quelle sera ma place dans le paysage ostéopathique, aurais-je, à l’issue de ma formation, les outils pour être efficace, pour me performer facilement dans l’avenir et exister confortablement dans un monde concurrentiel ?

Cette qualité et ce niveau de formation ont pour seul but de « permettre à tout étudiant d’être un ostéopathe professionnel compétent et expérimenté dès la fin de son cursus » .
Pour cela, nous avons une réelle expérience dans l’enseignement ostéopathique qui fait notre réputation depuis 1987 et qui est reconnue par tous.

La forte croissance de la demande des patients et les excellents résultats des jeunes diplômés nous confortent chaque jour dans notre choix de former à une ostéopathie élaborée, dotée d’une grande ambition thérapeutique.

L’ostéopathie trouvera naturellement sa place auprès des médecines de demain en proposant des solutions novatrices, différentes et efficaces pour améliorer l’état de santé des patients.

Mais notre plus grande satisfaction est, en continuant d’accompagner les jeunes diplômés, de constater leur réussite professionnelle et personnelle.

Ils perpétuent ainsi l’esprit HOLISTÉA où l’humanité, le respect, le partage des connaissances, dans l’honnêteté et la rigueur intellectuelle, fournissent la base de nos valeurs et nous animent pour continuer à être plus que jamais, des révélateurs d’ostéopathes.

Jean-Pierre Guillaume
Docteur en Médecine,
Ostéopathe D.O.,
Directeur

Une approche globale de l’individu

A l’origine, l’ostéopathie vient du grec osteon qui signifie os (dans le sens de structure) et pathein qui signifie « ressentir, être avec ». Elle a été créée à la fin du XIXème siècle aux Etats-Unis par un médecin Andrew Taylor Still alors qu’il sauvait 17 enfants atteints de dysenterie. Dans ses fondements, l’ostéopathie est une approche holistique c’est-à-dire du corps entier avec toutes ses composantes.

Cette vision est plus que jamais utile aujourd’hui, dans un monde où la médecine allopathique est hyperspécialisée. En effet, les déséquilibres de notre état de santé et les maladies ont une histoire qui s’inscrit dans notre corps au fil des années : les contraintes et les stress répétés, les chocs physiques et émotionnels y laissent des empreintes susceptibles de générer un jour ou l’autre une pathologie.

L’ostéopathe ne traite pas des maladies mais des patients. Il vise à leur redonner un état de santé optimal en utilisant un savoir-faire manuel diagnostique et thérapeutique dans le respect de quelques grands principes :

– Le patient est un être unique que l’on considère dans sa globalité corporelle et dans son histoire de vie qui lui est propre.

– l’influence des différentes parties du corps les unes avec les autres est prise en compte. Exemple : un mauvais fonctionnement de l’intestin peut être provoqué par des pertes de mobilité de la région des cervicales.

– le corps a la capacité de se guérir tout seul dans certaines limites, comme le prouve la cicatrisation. L’ostéopathe facilite cette auto-guérison.

La méthode OSTEA ou médecine ostéopathique

La méthode OSTEA, conçue par le Docteur Jean-Pierre Guillaume envisage l’ostéopathie comme une médecine ostéopathique qui cherche à comprendre les déséquilibres ou altérations de l’état du patient à l’origine des symptômes.

La méthode OSTEA repose sur une parfaite connaissance de l’anatomie et une solide formation en sémiologie. En effet, pour chaque patient, un tableau clinique est dressé où les troubles, les symptômes, les critères biologiques mais aussi les critères psychiques servent de véritables marqueurs de l’état de santé. Ensuite, leur évolution est suivie, selon les critères de jugement utilisés en médecine. Puis le bilan ostéopathique du patient est dressé et en fonction de tous ces éléments, un traitement sur mesure est réalisé.

La méthode OSTEA est donc une vision de l’ensemble des tissus du corps et non une approche « mécaniste » centrée exclusivement sur les muscles et le squelette.

Elle s’inscrit par ailleurs en complémentarité avec la masso-kinésithérapie qui, à partir d’une prescription médicale (contrairement à l’ostéopathie qui n’en fait pas l’objet) rééduque la motricité ou les troubles moteurs de la personne, les déficiences ou altérations des capacités fonctionnelles.

Journées Portes Ouvertes

Venez visiter le campus et
rencontrer élèves et professseurs

Brochure

Demandez la plaquette
de la formation de votre choix

Candidature

Connaître les modalités d'inscription

Nous contacter

Besoin de plus d'information ?
N'hésitez pas à nous solliciter

HOLISTÉA - Écoles Européennes d'Ostéopathie - PARIS CERGY • MUNICH
Établissement d’Enseignement Supérieur Privé - Agréé par le Ministère de la Santé le 09 juillet 2015 - Diplôme inscrit au RNCP niveau I
© 2019 HOLISTÉA • 46 av. des Genottes CS 18554 - 95892 CERGY PONTOISE CEDEX • Mentions légales

HOLISTÉA - Écoles Européennes d'Ostéopathie
PARIS CERGY • MUNICH
Établissement d’Enseignement Supérieur Privé
Agréé par le Ministère de la Santé le 09 juillet 2015
Diplôme inscrit au RNCP niveau I
© 2019 HOLISTÉA • 46 av. des Genottes CS 18554
95892 CERGY PONTOISE CEDEX
Mentions légales

Suivez-nous !